Ass. Liaison Universelle (ALU)

Burkina Faso
Domaine(s) d'intervention : Prévention, prévention VIH/IST
Public(s) : enfants, femmes, jeunes, OEV, travailleur.se.s du sexe

L’Association Liaison Universelle pour le Bien-être des Enfants et des Jeunes (ALUBJ) est un regroupement de volontaires engagés pour promouvoir et défendre les intérêts supérieurs des enfants et des jeunes. Elle est à caractère social et à but non lucratif, créée en 2003 à Ouagadougou et reconnue officiellement dans la même année sous le récépissé n° N°2003-551/MATD/SG/DGLPAP/DOASOC sous le nom « Association Liaison Universelle » (ALU). Suite à une assemblée générale en 2015, l’ALU a changé de dénomination, devenant ainsi « Association Liaison Universelle pour le Bien-être des enfants et des Jeunes » (ALUBJ). Elle a par ailleurs obtenu son récépissé de déclaration d’existence suivant la loi n°064-2015/CNT du 20 octobre 2015 portant liberté d’association et est reconnue sous le n° N00000018001 du 01 novembre 2016.

Convaincue que l’avenir de toute nation se construit sur la qualité des générations montantes, l’ALUBJ s’est engagée à œuvrer pleinement en collaboration avec ses partenaires dans toute action pouvant permettre aux enfants et aux jeunes d’incarner le sens de la dignité humaine. Au regard de la place de l’éducation et la santé dans le développement et l’épanouissement de la ressource humaine, des activités d’alphabétisation des couches démunies, de promotion d’éducation civique en général et en particulier la sécurité routière,  d’éducation à la santé de la reproduction sexuelle,  de lutte contre les IST/VIH/Sida et la drogue sont initiées et exécutées par l’ALUBJ avec l’aide de ses partenaires nationaux et internationaux et de certaines personnalités de bonne volonté.

Grâce au dynamisme de ses membres et le soutien de ses partenaires, ses actions ont toujours produit des résultats satisfaisants et ses efforts lui ont permis d’être identifié en 2011 par le Ministère de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi pour être décorée Chevalier de l’ordre du Mérite Burkinabé agrafe « jeunesse et sport ». En décembre 2014, c’est la Nation Burkinabè qui a reconnu ses mérites et qui l’a rehaussé au rang de chevalier de l’ordre du Mérite Burkinabé.

Mission : œuvrer, en étroite collaboration avec ses partenaires par le biais de l’éducation et la santé, afin de garantir l’épanouissement des enfants et des jeunes.

Vision : voir les enfants et les jeunes vivre dans un environnement paisible et harmonieux, favorable à leur épanouissement, à la jouissance de leurs droits en général et en particulier en matière de santé et d’éducation.

Objectif global : contribuer au bien-être des enfants et des jeunes en matière de santé et d’épanouissement.

Objectifs spécifiques :

  • Œuvrer pour l’accès à l’éducation et à la santé des enfants en situation difficile notamment les orphelins et autres enfants vulnérables (OEV) ;
  • Œuvrer pour une meilleure protection des enfants à travers la lutte contre l’insécurité routière, l’exploitation sexuelle des mineures et les pires formes de travail des enfants ;
  • Lutter contre l’incivisme pour un meilleur éveil citoyen des jeunes ;
  • Contribuer à la préservation de la santé des jeunes à travers des actions de promotion  de la santé sexuelle et reproductive, de lutte contre les IST/ VIH/Sida  et  la consommation de la drogue ;
  • Responsabiliser et encadrer les enfants et jeunes dans des initiatives visant leur réinsertion sociale et/ou professionnelle ;

Principaux domaines d’action : la santé e l’éducation

Ses stratégies se développent autour de : Information/plaidoyer – concertation entre acteurs et partenaires – Formation de PE/Animateurs – Responsabilisations des PE/animateurs pour la mobilisation communautaire et la mise en œuvre des actions planifiées – Mobilisation et référence des jeunes vers des structures de prise en charge et suivi médical – Suivi/évaluation.

ALU a développé de nombreuses activités, parmi lesquelles :

  • Rencontres d’information et de plaidoyer à l’endroit des responsables de sites et des décideurs ;
  • Formation des pair.e.s éducateur.rice.s et animateur.rice.s ;
  • Séances d’alphabétisation pour les enfants de familles démunies;
  • Communication de proximité par la réalisation de séances d’animation (causeries éducatives, jeu sans tabous, projections-vidéos suivies de débats ; animations grand public),
  • Références groupées et individuelles des jeunes en difficultés vers les services de soins adaptés pour un suivi médical, suivies de visites à domicile ;
  • Suivi/évaluation par la supervision et l’organisation de focus groupes.

Distinctions honorifiques

Pour l’atteinte de ses objectifs, L’ALUBJ a développé non seulement un partenariat avec certaines structures sanitaires et éducatives de l’Etat, mais aussi avec certains organismes évoluant dans le domaine de la lutte contre le VIH/sida, la Drogue, l’insécurité routière. Grâce à ses actions, l’association a été décorée en tant que chevalier de l’ordre du Mérite de la Jeunesse et Sport le 21 octobre 2011 suivant le décret 2011- 782 / PRES /SG. En décembre 2014, c’est la nation Burkinabé qui a reconnu ses mérites et qui l’a aussi rehaussé au grade de chevalier de mérite Burkinabé. Le Bureau de l’ALUBJ est composé de cinq membres ; le Président est supplée par la Secrétaire Générale ou le Gestionnaire dans les tâches administratives et financières.

Perspective de l’Association :

En perspective, l’Association envisage de renforcer et consolider davantage sa base sur le plan organisationnel à travers non seulement la création d’activités génératrices de revenus pour assurer son autonomie, mais aussi la création d’un site web pour assurer sa visibilité et faciliter la recherche des partenaires techniques et financiers d’ici et ailleurs pour l’accompagner à concrétiser ses projets au profit de ses cibles. A moyen terme, elle envisage de créer au sein de chaque région d’intervention un centre de dépistage volontaire du VIH/Sida et un centre d’assistance éducative et nutritionnelle pour des enfants orphelins, enfants dans la rue et ceux issus de familles démunies.

Réseaux d’affiliation :

  • La Coordination des Associations du Centre Municipal Polyvalent des Jeunes de Ouagadougou  (CA-CMPJO)
  • La Fédération des Associations pour la promotion et l’éducation routière  (FAPSER/BF)
  • Le Réseau national de lutte contre la Drogue et le Sida au Burkina Faso (RENALDS)
  • La Coalition des Associations Intervenant dans le domaine de la santé et l’Education (CAISE)
  • Exif_JPEG_420

Voir en plein écran
Domaine(s) d'intervention : Prévention, prévention VIH/IST
Public(s) : enfants, femmes, jeunes, OEV, travailleur.se.s du sexe