Dispensaire Trottoir (ADT)

Burkina Faso
Domaine(s) d'intervention : Prévention, Prise en charge psychosociale
Public(s) : tous publics, femmes, jeunes, OEV

L’Association Dispensaire Trottoir est née le 24 octobre 1993 de la rencontre entre des enfants de rue malades et de deux personnes sensibilisées aux problèmes de ces enfants. Après avoir soigné une année durant ces enfants sur le trottoir (d’où le nom Dispensaire Trottoir), il a été décidé de créer une association et de s’installer dans des locaux afin de suivre plus facilement ces enfants sur le plan médical, alimentaire et éducatif.
Le Dispensaire Trottoir œuvre pour l’amélioration des conditions de vie de la population en générale et spécifiquement auprès des enfants orphelins et autres vulnérables dans le but de les aider à s’insérer dans la société par le biais d’activités de santé-sociale et d’éducation.
Le centre est également, pour les enfants et jeunes, un lieu d’accueil et d’écoute, où ils sont sûrs d’être soignés, nourris, formés et éduqués.

Depuis septembre 1998, avec l’ouverture de son siège, l’Association Dispensaire Trottoir, accueil cinq jours par semaine des orphelins et autres enfants vulnérables.

Les principaux domaines d’interventions :
  • L’éducation par des cours d’alphabétisation de base au profit des enfants déscolarisés ou jamais scolarisés ayant dépassé l’âge normal de scolarisation. L’encadrement préscolaire des jeunes enfants à travers trois classes maternelles et la scolarisation externe à travers des parrainages nominatifs ou d’action. Ces élèves sont, entre autres, des enfants pris en charge par notre structure mais aussi des enfants venus des associations partenaires dans la lutte contre le SIDA.
  • La santé à travers les consultations infirmières, médicales, pré et post natales que l’association assure au sein de son centre de santé pour la promotion sociale du lundi au vendredi. L’association œuvre en faveur des PVVIH pour l’observance des malades sous traitement ARV, l’accès aux examens biologiques et l’accès aux médicaments essentiels génériques pour ceux qui ne sont pas inscrits à l’hôpital du jour.
  • L’éducation pour la santé (sensibilisation aux règles d’hygiène, de nutrition, du planning familial, de la prévention de la transmission mère-enfant, des groupes d’auto support et sensibilisation sur les IST/VIH/SIDA) effectuée en faveur des enfants et leurs familles.
  • La scolarisation de 749 orphelins et autres enfants vulnérables à travers le parrainage d’enfants.
  • L’accompagnement social à travers un suivi au sein des familles, à l’école et à l’hôpital.
  • L’appui alimentaire à tous les enfants accueillis au centre du lundi au vendredi (300 repas sont servis en moyenne tous les jours ouvrables) ainsi que l’appui nutritionnel au profit des bébés malnutris ou nés de mères séropositives à travers le substitut de lait maternisé et de la bouillie enrichie(MISOLA).
Les activités mises en œuvre :

Depuis 2000, l’Association Dispensaire Trottoir (ADT) a mis plus l’accent sur les activités de prise en charge psychosociale et de prévention contre le VIH/SIDA et les IST qu’elle organise en faveur de tout bénéficiaire dans le besoin ou demandeur.

Ces activités consistent en des groupes d’auto supports couplés à des repas communautaire, des clubs d’observances, l’art thérapeutique, l’appui médicamenteux, des ateliers culinaires, la consultation pré natale et post natale, de la récupération nutritionnelle pour les bébés et enfants, des visites à domicile et à l’hôpital ainsi que de l’accompagnement psychologique pour les PVVIH.

En renforcement de ces activités :
– L’accompagnement des enfants et des familles dans le contexte du VIH/Sida,
– La sensibilisation de proximité à l’endroit des enfants, adolescents et jeunes.
– L’éducation par les pairs
– Le renforcement du suivi des femmes PV VIH dans le domaine du planning familial et de la consultation prénatale et postnatale.
– L’équilibre genre dans la mise en œuvre et l’exécution des activités de l’association
– Le renforcement de la prise en charge médicale et biologique des PVVIH.
– Le renforcement de l’accompagnement psycho-social global (les groupe de parole couplé de repas communautaire, les clubs d’observance, les repas communautaire) en faveur des enfants et adultes infectés.
– Le renforcement du soutien nutritionnel en faveur des bébés nés de mères séropositives et enfants vulnérables (farine enrichie « MISOLA » complément nutritionnel « Spiruline et Moringa »

Nombre d’adhérents : 520
Le fonctionnement est assuré par l’équipe technique  de 22 salariés et 6 bénévoles et le bureau exécutif ainsi que la participation des bénéficiaires directs de l’association.

Domaine(s) d'intervention : Prévention, Prise en charge psychosociale
Public(s) : tous publics, femmes, jeunes, OEV