Renaissance Santé Bouaké (RSB)

Côte d'Ivoire
Domaine(s) d'intervention : dépistage, Prévention, prise en charge globale des PVVIH
Public(s) : tous publics
Antenne(s) : Yamoussoukro, Sinfra

Renaissance Santé Bouaké (RSB) est née en 1993 pour répondre à l’augmentation du nombre de personnes vivant avec le VIH venant en consultation au Centre Hospitalier Régional de Bouaké, en Côte d’Ivoire. L’association s’est engagée dans la réponse communautaire à la pandémie du VIH/SIDA dans les régions de la Côte d’Ivoire.

Domaines programmatiques :

  • Prévention de la transmission de VIH
  • Prévention des violences basées sur le genre et les violences faites aux enfants
  • Prévention des pathologies courantes en Côte d’ivoire
  • Soins et soutien aux personnes infectées et/ou affectées
  • Education au traitement pour une bonne observance
  • Conseil et dépistage volontaire du VIH et des autres pathologies
  • Plaidoyer pour l’accès universel aux traitements
  • Suivi et évaluation des interventions.

Objectifs :

Contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des PVVIH et à la réduction de l’incidence de l’infection à VIH/SIDA et des autres pandémies dans la population à travers des actions à assise communautaire et participative.

1°/Lutter contre les IST/VIH/SIDA, les violences basées sur le genre et les autres pandémies et faire la promotion de la santé de la reproduction par : la communication pour un changement de comportement durable et la mobilisation communautaire

2°/ Assurer la prise en charge médicale et communautaire des personnes infectées et/ou affectées par les IST/VIH/SIDA et les autres pandémies.

3°/ Renforcer les capacités des relais communautaires pour une réponse locale à l’épidémie du VIH/SIDA et les autres pandémies.

4°/Faire le plaidoyer pour un accès universel aux soins et aux traitements des IST/VIH/SIDA et des autres pandémies.

RSB est une structure majeure de la prise en charge communautaire en Côte d’Ivoire, et un « moteur » de la décentralisation des soins liés au VIH et aux violences. Située à Bouaké, et présente dans vingt sites dont des centres de santé publique et privée, RSB a décentralisée une partie de ses activités dans la ville de Yamoussoukro afin de prendre en charge les populations déplacées de guerre dans cette zone.

Fin 2009, 4 600 personnes étaient suivies sur les deux sites de Bouaké et Yamoussoukro, dont 2 500 sous traitement antirétroviral. Depuis 2010, RSB dispose d’un laboratoire équipé pour le suivi biologique des patients vivant avec VIH. 5068 personnes vivant avec le VIH  sont  actuellement suivies et prises en à la clinique de  RSB dont 3274 sont sous ARV avec une file active 1238

L’antenne à Yamoussoukro, a également créée une « Maison d’accueil » qui offre aux populations déplacées par la guerre et infectées par le VIH/Sida un cadre convivial de transit. Les pensionnaires  bénéficient du gîte et du couvert et participent aux activités de la maison. Ces activités sont organisées afin de sensibiliser les pensionnaires pour une meilleure connaissance de l’infection mais aussi afin qu’ils arrivent à une bonne observance de leur traitement. Les pensionnaires bénéficient également d’ateliers culinaires où ils apprennent comment se nourrir correctement, condition importante de la prise de traitement.

Aux sites de Bouaké et Yamoussoukro s’est ajouté en 2008 celui de Sinfra.

 

  • © Solidarité Sida

  • © Solidarité Sida

  • © Solidarité Sida

Voir en plein écran
Domaine(s) d'intervention : dépistage, Prévention, prise en charge globale des PVVIH
Public(s) : tous publics
Antenne(s) : Yamoussoukro, Sinfra