ALVF

Cameroun
Domaine(s) d'intervention : Prévention, prise en charge des violences sexuelles, santé sexuelle et reproductive
Public(s) : femmes
    Contacts :
  • Immeuble Pharmacie Elobi, Mokolo BP 2350  Yaoundé - Messa, Cameroun
  • Tel. : 237 96 04 64 47 / 237 96 57 02 22 / 237 04 02 07
  • alvfsiege@yahoo.fr

Créée en 1991, l’ALVF a été fondée par sept féministes camerounaises, choquées de la recrudescence des violences à l’égard des femmes au Cameroun, de l’impunité des agresseurs, de la complicité de la société et de l’impuissance et du désespoir des victimes.

Ses Activités :
  • Encadrement, counseling et accompagnement des femmes victimes de violences ;
  • Education de la victime en matière de ses droits ; Education des victimes à l’utilisation des structures compétentes et des outils appropriés de protection contre la violence vécue ;
  • Information, sensibilisation, conscientisation et éducation publiques sur les violences faites aux femmes ;
  • Lobbying et plaidoyer auprès des institutions en général et plus particulièrement auprès des médias, des ONG et associations nationales et internationales ;
  • Etudes – Recherches sur les violences faites aux femmes ;
  • Formation des groupes en Violences Basées sur le Genre (VBG) ;
  • Formation des intervenantes et intervenants sociaux en intervention féministe.
Ses lieux d’accueil :

L’ALVF a quatre Centres de vie des femmes, où sont accueillies les femmes victimes de violences (écoute, médiation…) et un Centre Jeunesse : accueils, entretiens, consultations médicales (santé sexuelle et reproductive), animations, cliniques mobiles…

Formation assurée par ALVF, avec l’accord du ministère de la santé, de médecins et sages-femmes à la méthode d’aspiration en cas de complications d’avortements « provoqués ».

Projet avec le FNUAP de formations à la prise en charge des complications médicales et psychologiques des personnels soignants (médecins et sages-femmes).

Sa philosophie : L’ALVF affirme que tout acte que nous posons dans notre vie, que ce soit en privé ou en public, est un acte politique. L’ALVF vise à promouvoir « l’autre parole, l’autre pouvoir » en vue d’une société harmonieuse.
Sa politique : Mettre la femme au Centre du questionnement.
Sa mission : Eliminer toutes les formes de violences dont les femmes et les filles sont victimes dans tous les espaces (privés, publics, politiques) au Cameroun.

Ses objectifs :
  • Combattre l’intériorisation des valeurs patriarcales qui perpétue les violences faites aux femmes ;
  • Promouvoir un statut social équitable ;
  • Promouvoir des valeurs humaines positives qui prennent en compte la différence des deux sexes ;
  • Participer à l’instauration d’une société non violente.
Ses stratégies :
  • Conscientiser des femmes sur leurs conditions spécifiques d’opprimées, les valeurs et facteurs patriarcaux qui perpétuent cette oppression ;
  • Développer chez la femme un sentiment personnel d’identité, d’esprit de changement social et de participation active à ce changement ;
  • Conscientiser les hommes et les femmes sur la nécessité de combattre les violences ;
  • Apporter une aide directe aux femmes victimes de violences.

Structures :

L’ALVF dispose de quatre (4) Antennes basées dans les provinces suivantes : Centre, Extrême Nord, Littoral, et Ouest. Leurs rôles est de veiller sur l’idéologie et la politique de l’ALVF et de développer des programmes.
Chaque Antenne dispose de différentes structures.

En priorité, chaque antenne dispose d’une structure d’aide directe aux femmes victimes de violences, appelée Centre Vie de Femmes (CVF), basée dans les villes suivantes :
– Province du Centre : Yaoundé
– Province de l’Extrême Nord : Maroua
– Province du Littoral : Douala
– Province de l’Ouest : Bafoussam

Les autres structures :
– 2 Centres de Documentation dans les villes de Yaoundé et Maroua ;
– 1 Centre de Conseil et d’Ecoute de Santé Reproductive pour les Adolescents (es) et les Femmes (CESRAF), à Yaoundé ;
– 1 Centre d’information et d’éducation des femmes à Kousséri.

Domaine(s) d'intervention : Prévention, prise en charge des violences sexuelles, santé sexuelle et reproductive
Public(s) : femmes
    Contacts :
  • Immeuble Pharmacie Elobi, Mokolo BP 2350  Yaoundé - Messa, Cameroun
  • Tel. : 237 96 04 64 47 / 237 96 57 02 22 / 237 04 02 07
  • alvfsiege@yahoo.fr