ARV pédiatriques : constats de terrain et recommandations

Depuis 2007, Sidaction – à travers le programme Grandir – interroge chaque année les sites de prise en charge du VIH pédiatrique qu’il accompagne en Afrique de l’Ouest et Centrale, afin de dresser un panorama de l’accès aux antirétroviraux (ARV) pédiatriques, au diagnostic précoce (PCR) et à l’examen de la charge virale du VIH. Si en 10 ans des améliorations sont notables, force est de constater que l’accès aux examens et aux antirétroviraux pédiatriques reste un enjeu essentiel et sous considéré dans la lutte contre le VIH/Sida.

A l’heure où, grâce aux progrès des traitements, des millions de personnes séropositives dans le monde vieillissent avec le VIH, 110 000 enfants sont décédés du sida en 2017, pathologie demeurant la première cause de mortalité chez les jeunes de 10 à 19 ans en Afrique.

Grâce à une enquête de terrain, ce document publié par Sidaction, dresse l’état des lieux de l’accès aux ARV pédiatriques et aux analyses virologiques en Afrique et propose des recommandations dans le but d’améliorer cette prise en charge adressée aux enfants et aux adolescents.

0 Partages