Retourner à la liste des résultats

Prise en compte du genre et des femmes dans la riposte à l’épidémie de Covid-19

Auteur(s) : Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), Equipop, ONU, Genre et Action
Date d’édition : 26 mai 2020
Thématique(s) : Coronavirus, Genre
Auteur(s) : Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), Equipop, ONU, Genre et Action
Date d’édition : 26 mai 2020
Thématique(s) : Coronavirus, Genre

« Les épidémies touchent les femmes et les hommes différemment, et les pandémies aggravent les inégalités existantes pour les femmes et les filles ainsi que la discrimination d’autres groupes marginalisés tels que les personnes handicapées et celles en situation d’extrême pauvreté. Cela doit être pris en compte, étant donné les différentes conséquences entourant la détection et l’accès au traitement pour les femmes et les hommes. » Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) – Mars 2020

Voici plusieurs ressources pour vous informer sur le sujet et adapter vos propres réponses pendant l’épidémie de COVID-19.

1. L’appel à l’action « Mettre la justice sociale et l’égalité femmes-hommes au coeur de la lutte contre le COVID-19 en Afrique de l’Ouest »

Lancé par Equipop et signé par 85 associations mobilisées en Afrique de l’Ouest, dont SOLTHIS (membre de la Plateforme ELSA) – 19 mai 2020

En quatre mesures clés, les associations interpellent les responsables politiques pour qu’elles et ils mettent la justice sociale et l’égalité femmes-hommes au cœur de la réponse à la pandémie de COVID-19.

Résumé des mesures :

  • Appuyer la participation des femmes et des spécialistes du genre à tous les niveaux d’élaboration des politiques et programmes et de la mise en œuvre des plans d’action.
  • Reconnaître et revaloriser la place spécifique des femmesdans la gestion de la crise et dans la résilience face à la crise.
  • Prévenir les violences basées sur le genre et les prendre en charge.
  • Considérer les services et soins en matière de droits et de santé sexuels et reproductifs comme essentiels.

 

2. La note « La prise en compte du genre dans le cadre de la réponse à la pandémie du COVID-19 en Afrique de l’ouest et du centre »

Par le Groupe Régional Thématique Genre pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (R-GTG)  de l’ONU

En moins de 4 pages, cette note aborde les principaux risques liés au genre en relation avec la pandémie et fait un certain nombre de recommandations opérationnelles et politiques pour y répondre. Ces recommandations sont destinées aux associations qui mettent en œuvre des activités, à celles qui font du plaidoyer, ainsi qu’aux responsables politiques et aux institutions. La ressource présente notamment des pistes de réflexions sur la manière de prendre en compte et de répondre aux besoins spécifiques des populations marginalisées ou discriminées, telles que les personnes LGBTI, les femmes vivant avec le VIH, les personnes vivant avec un handicap, etc.

 

 

3. La fiche technique « COVID-19 : une optique sexospécifique – Protéger la santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction, et promouvoir l’égalité des sexes »

Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) – Mars 2020


Sommaire :

  1. Messages-clés
  2. COVID-19
  3. La santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction
  4. Les femmes et les hommes sont touchés différemment
  5. Recommandations

4. Les webinaires de l’ONG Genre en action

Le 23 avril 2020, Genre en Action et la Plateforme Genre et développement ont organisé un premier webinaire sur le thème : diversité des situations, mobilisations féministes, rôle de la solidarité internationale.

Ce webinaire portait sur l’impact de la Covid19 sur les femmes et le genre en Afrique francophone, avec des intervenantes du Burkina Faso, du Sénégal, du Cameroun. Vous pouvez retrouver le diaporama sur leur site et ci-dessous (cliquer sur l’image) :

Les intervenantes ont tenté de répondre à des questions précises pour leur pays comme :

  • Quels sont les impacts économiques et sociaux de la pandémie sur les femmes ?
  • Comment la question du genre est-elle prise en compte par le gouvernement, les ONG ?
  • Comment s’impliquent les associations de femmes ?