Prise en charge des personnes infectées par les virus de l’hépatite B ou C. Rapport de recommandations 2016

Auteur(s) : AFEF, ANRS
Date d’édition : mai 2016
Mots clés :
Auteur(s) : AFEF, ANRS
Date d’édition : mai 2016
Mots clés :

A l’heure actuelle, des innovations dans le domaine du diagnostic facilitent le dépistage, de nouvelles molécules viennent transformer la prise en charge du VHC (avec des taux de guérison d’environ 90%), un traitement suivi de l’hépatite B conduit à contrôler l’infection chez la majorité des patients. Néanmoins, il est important que des mesures permettant un renforcement de la prévention, du dépistage et de la prise en charge des personnes infectées soient rapidement mises en œuvre, notamment en direction des groupes de population parmi les plus vulnérables (usagers de drogues, migrants issus de zones d’endémicité élevée, personnes détenues, hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes – HSH – …) et de certaines régions d’Outre-Mer.

0 Partages