APCS

Algérie
Domaine(s) d'intervention : dépistage, droits humains, Plaidoyer, Prévention, prévention VIH/IST, prise en charge globale des PVVIH, prise en charge médicale des PVVIH, Prise en charge psychosociale
Public(s) : tous publics, LGBTI, migrants, MSM, travailleur.se.s du sexe, usagers de drogues

L’Association de Protection Contre le Sida (APCS : Hak El Wikaya) a été créée le 1er mars 1998. Sa mission initiale était de répondre à des besoins non satisfaits en matière d’information, d’éducation et de communication, en ce qui concerne le Sida en général au grand public, et en particulier les personnes en difficulté et vivant dans des conditions précaires et/ou difficiles.

Très vite, la problématique du Sida dans notre pays a été à la fois révélateur de la place de la santé dans le développement mais surtout révélateur de la présence de discrimination, de stigmatisation à l’encontre des personnes du fait de leur séropositivité mais également de communautés vulnérables (femmes, HSH, Travailleuses de sexe, population vulnérable, migrants).

Son champ d’action initial était la wilaya d’Oran, il s’est progressivement élargi pour répondre aux besoins de personnes, des malades de l’autre wilaya de la région Ouest et Sud-Ouest, au total 16 wilaya pour atteindre 28 au niveau national. Depuis juin 2014, l’association a été agrée en qualité d’association nationale par le ministère de l’intérieur conformément à la loi 12-06 du 18 Safar 1433 correspondant au 12 janvier. Le siège de l’APCS se trouve à Oran, nous avons crée un réseau en identifiant des points focaux (sections) de l’APCS, au nombre de 28 (un dans chaque Wilaya), au niveau de chaque point focal, deux personnes ont été mobilisées, soit 56 personnes qui sont chargéesde l’implantation et du renforcement des sections de l’APCS au niveau national.

Objectifs

Répondre aux besoins non satisfaits en matière d’information, de prévention y compris le dépistage auprès des populations clés : Hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) , Personnes usagères de drogues (PUD), travailleur(e)ses de sexe (TS),  migrants et la prise en charge globale (medico psycho sociale) des personnes vivantes avec le VIH ;

Défense des droits des populations clés et des PVVIH, lutte contre la stigmatisation et les discriminations .

Construction d’un plaidoyer local, national et international pour accelerer la riposte contre les IST VIH Sida  et promouvoir la santé sexuelle et reproductive notamment des femmes et des jeunes.

Ses domaines d’actions

  • Le dépistage du VIH Sida des populations clés
  • La prévention et la sensibilisation contre les infections  sexuellement transmissibles
  • Le plaidoyer
  • La prise en charge médico-psycho-sociale des PVVIH et des populations vulnérables :
  • La défense des droits des personnes vivant avec le VIH et les populations vulnérables : (lutte contre la stigmatisation et la discrimination
  • La vie associative : gouvernance, participation, redevabilité, non jugement

L’APCS est pionnière :

  • Premier CDAG associatif en Algérie, ce qui représente une brèche importante et qui pourrait complètement bouleverser les pratiques dans le pays et ce en permettant aux groupes vulnérables d’accéder aux services de soins officiels jusque là impossible du fait de leur stigmatisation systématique.
  • Les seuls à dénoncer publiquement les ruptures de stock d’ARV poussant le ministère à régulariser la situation.
  • Première association en Algérie à mettre en place un programme de prévention des risques chez les homosexuels. Ces activités de prévention auprès de ce groupe permettent de travailler sur l’estime de soi, de rompre l’isolement, de lutter contre les discriminations et de rassembler des éléments pour le plaidoyer.
  • Constitution d’un pool d’avocats membres actifs de l’APCS qui défendent les atteintes aux libertés des personnes dites vulnérables (HSH, TS, …).
  • Mise en place un programme de PTME (Prévention de la Transmission de la Mère à l’Enfant) dans 4 Wilayate: Oran, Tiaret ; Sba, Saida. Le premier du genre en Algérie.

Les stratégies différenciées par groupes prioritaires :

  • MSM / Men who have Sexual relations with Men : interventions des éducateurs pairs auprès de leurs pairs avec une référence vers le CDV, la psychologue, le médecin référent des IST, si nécessaire
  • Travailleurs du Sexe (TS) : l’animation du groupe de parole TS à Oran
  • Migrants : l’APCS en réponse à cette situation émergente de migration, a fait de la population migrante une de ses priorités pour son plan d’action à partir de l’année 2013. L’identification et la connaissance de cette population va nous permettre de mieux répondre à leurs besoins en matière de prévention, de prise en charge et surtout de lutte contre la stigmatisation et la discrimination et la défense de leurs droits
  • Usagers de drogue : identification et connaissance de personnes usagères de drogues pour accompagnement vers le dépistage et le soin.

 

Domaine(s) d'intervention : dépistage, droits humains, Plaidoyer, Prévention, prévention VIH/IST, prise en charge globale des PVVIH, prise en charge médicale des PVVIH, Prise en charge psychosociale
Public(s) : tous publics, LGBTI, migrants, MSM, travailleur.se.s du sexe, usagers de drogues