AIDES Sénégal

Sénégal
Domaine(s) d'intervention : droits humains, Prise en charge psychosociale
Public(s) : LGBTI

L’association AIDES Sénégal créée le 12 janvier 2006 a comme but :

  • Unir les membres animés d’un même idéal et créer entre eux les liens d’entente et de solidarité
  • Œuvrer dans l’amélioration des conditions de vie et du bien-être des personnes LGBTI au Sénégal
  • Lutter contre le VIH /SIDA
  •  Appuyer et accompagner les HSH+
  •  Participer au développement du pays en freinant la propagation du virus chez les LGBTI

Missions :

Notre action se définit à travers deux volets intimement liés : la lutte contre le sida et la défense des droits des minorités sexuelles en Afrique, dans la mesure où la méconnaissance de ce public, le stigma, les discriminations sociales, voire la pénalisation alimentent leur vulnérabilité : une « épidémie cachée ».

L’accès à des services de santé de qualité pour les populations clés et en particulier les gays/HSH s’inscrit dans le nouveau paradigme de la lutte contre le VIH/sida selon lequel on ne peut lutter efficacement contre l’épidémie sans orienter tous les efforts vers les communautés les plus exposées.

Activités :

  • Plaidoyer pour un environnement favorable aux personnes  LGBTI du Sénégal auprès des structures de santé, en direction des leaders religieux, des médias, des organisations de promotion et de protection des droits humains ;
  • Distribution gratuite de préservatifs et de lubrifiants ;
  • Renforcement des capacités des leaders LGBTI dans les domaines du leadership et du suivi stratégique des subventions du Fonds mondial Renforcement de capacité sur les Droits humains ;
  • Mise en place des mécanismes de concertation et de communication ;
  • Renforcement de capacité sur le Genre et sexualité, les droits de l’homme la documentation, le Développement organisationnel ;
  • Mise en place d’un groupe de collecte de donné à travers tous le pays ;
  • Redynamisation du groupe de réflexion HSH et du comité de veille.

 

Domaine(s) d'intervention : droits humains, Prise en charge psychosociale
Public(s) : LGBTI