Domaine(s) d'intervention : dépistage, Plaidoyer, Prévention, prise en charge globale des PVVIH
Public(s) : tous publics
Antenne(s) : Lubumbashi, Kasangulu, Mbandaka, Goma, Kananga, Mbuji Mayi

ACS/AMO-Congo (Actions Communautaires Sida et Avenir Meilleur pour les Orphelins au Congo) est une association congolaise de la société civile créée en 1993 sur l’initiative d’un groupe multidisciplinaire d’intellectuels. Sa création a été motivée par la souffrance vécue par les personnes affectées par le Sida, notamment les veuves et les orphelins, à l’époque où l’infection à VIH était synonyme de mort. De concert avec les communautés de base, ACS/AMO-Congo a mis sur pied des programmes de récupération et réinsertion sociale des orphelins des suites du Sida dans des familles d’accueil ayant des relations parentales avec eux et de renforcement socio financier de ces dernières.
Observant, plus tard, que les personnes concernées, celles vivant avec le VIH, étaient elles-mêmes dans une grande détresse du fait de la grave discrimination et le rejet dont ils étaient l’objet, ACS/AMO-Congo, toujours en collaboration avec les communautés à la base, s’y est alors intéressé et a mis en place ses premiers programmes de prise en charge des PVVIH tant sur le plan médical que psychosocial. Ce qui, à l’époque était une innovation.

ACS/AMO-Congo a ainsi été à l’avant-garde dans le domaine de la lutte contre le Sida en RDCongo. Il a été parmi les tout premiers à :

  • utiliser les tests rapides de dépistage du VIH,
  • mettre les ARVs à la disposition des patients,
  • rendre disponible une panoplie de données utiles à la recherche opérationnelle en la matière,
  • effectuer un plaidoyer effectif en vue de l’amélioration de l’environnement politique sur la question…

La mission d’ACS/AMO-Congo est de mobiliser la communauté pour une prise en charge globale et communautaire du VIH en RDC.

Sites d’intervention

Actuellement ACS/AMO-Congo est activement présent dans deux provinces, à savoir la ville de Kinshasa et le Katanga. Elle est représentée dans cinq autres provinces à savoir le Bas Congo, l’Équateur, le Nord Kivu, le Kasaï Oriental et le Kasaï Occidental.

Domaines d’intervention

  • ACS/AMO-Congo intervient dans les domaines du VIH suivants :
    La prévention
    La prise en charge (médicale et psychosociale)
    La recherche opérationnelle
    Le plaidoyer
    Le renforcement des capacités à la base
  • La prévention

Elle comprend des activités de sensibilisation de masses et de proximité dans divers milieux, la promotion et la distribution des préservatifs, le Conseil et Dépistage volontaire, ainsi que le dépistage suggéré par les prestataires.

  • La prise en charge

Prise en charge médicale
Elle intègre la prophylaxie au Contrimoxazole, le traitement des infections opportunistes et des IST, le suivi biologique et le traitement aux antirétroviraux (ARV).

Prise en charge psychosociale
Elle comprend l’accompagnement des Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) et des Personnes affectées (PA). Ceci consiste à aider les personnes affectées à faire face aux perturbations psychologiques, à surmonter le stress et le choc émotionnel dus à la découverte de leur état sérologique, à faire face à la stigmatisation et à subvenir à certains de leurs besoins d’ordre social et/ou spirituel. Aussi, il permet d’aider les PVVIH à vivre positivement, notamment à se réinsérer dans leur milieu, grâce à des activités professionnelles ou des initiatives privées.

  • La recherche opérationnelle

Les activités d’ACS/AMO-Congo occasionnent la génération de beaucoup de données diverses et fiables qui permet d’alimenter la recherche opérationnelle sur le VIH et Sida en RD Congo. Il a souvent collaboré avec des institutions de recherche et universitaires parmi les plus prestigieuses sur place au pays et à travers le monde.

  • Le plaidoyer

En collaboration avec d’autres acteurs de terrain nationaux et internationaux, ACS/AMO-Congo s’est lancé depuis plusieurs années dans un plaidoyer effectif et constructif en vue de l’amélioration de l’environnement politique en matière de VIH et Sida. Ce qui a conduit à plusieurs décisions gouvernementales importantes et à l’élaboration de lois en faveur des personnes concernées.

  • Le renforcement des capacités à la base

L’exemple d’ACS/AMO-Congo a inspiré plus d’un acteur de la société civile, au point que plusieurs associations et organisations non gouvernementales ont vu le jour en focalisant sur la thématique. Plusieurs ont recouru à l’expérience d’ACS/AMO-Congo pour leur organisation initiale. Le renforcement des capacités techniques et managériales d’autres associations de la société civile constitue actuellement un des axes majeurs de l’action d’ACS/AMO-Congo.

Partenariats :

Pour la réalisation de ses objectifs, ACS/AMO-Congo travaille comme partenaire du gouvernement au travers du Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida (PNMLS) et de plusieurs organisations dont les principales sont ProVic/USAID, AIDES, Coalition Plus et Alliance Internationale.

Quelques réalisations d’ACS/AMO-Congo :

ACS/AMO-Congo a de façon cumulée pris en charge ou réinséré socialement plus de 20 000 orphelins en enfants vulnérables à travers le pays, ont plusieurs sont devenus responsable dans la société et autonome. En 2007, il a réalisé plus de 65 000 tests VIH à travers le pays, soit plus du tiers des résultats nationaux. En 2009, il a pris en charge médicalement près de 10 000 patients sous ARVs, soit plus du quart des résultats pays. Un très grand nombre d’articles scientifiques et travaux de recherches ont été publiés grâce à la riche banque de données sur le VIH et Sida d’ACS/AMO-Congo.

Quelques résultats : Données 2013

1. Prévention
Nombre de sessions de sensibilisation organisées : 146
Nombre de personnes sensibilisées : 14954
Conseils et Dépistage Volontaire (CDV)
CDV Communautaire : 15 006
CDV au CTA : 17 134
Total CDV réalisés : 32 140
Patients testés positifs : 392

2. Soins et soutien
Rendre opérationnels les GAS* dans le CC* : 30
Visites à domicile dans les familles des PVVIH/OEV : 1 410
Appui des AGR* en faveur des PVVIH : 41
Fournir une assistance scolaire/Formation professionnelle aux OEV éligibles : 301
Fournir une assistance sanitaire aux PVVIH/OEV : 1 241
Doter les OEV Formés en apprentissage métier des AGR : 53
Rendre opérationnels les groupes Child to Child au sein des CC : 40
Assurer l’aide alimentaire aux OEV : 240
Fournir un APS* aux PVVIH : 1600
Fournir de l’appui nutritionnel aux PVVIH et OEV malnutris : 1482
Assurer de l’aide alimentaire aux OEV : 300
Assurer la protection légale des adultes et OEV/PVVIH : 7

3. Prise en charge médicale

Bénéficiaires adultes suivi au CTA : 1 875
Bénéficiaires adultes sous ARVs suivi au CTA : 1 249
Bénéficiaires adultes sous prophylaxie au Cotrimoxazole : 1 905

*CC: Communautés championnes
*GAS: Groupe d’auto support
*AGR: Activités Génératrices de Revenus
*APS: Accompagnement Psycho-social
*CTA: Centre de traitement ambulatoire

  • Henri Mukumbi, directeur exécutif d'ACS/AMO-Congo

Voir en plein écran
Domaine(s) d'intervention : dépistage, Plaidoyer, Prévention, prise en charge globale des PVVIH
Public(s) : tous publics
Antenne(s) : Lubumbashi, Kasangulu, Mbandaka, Goma, Kananga, Mbuji Mayi