ASFEGMASSI

Guinée
Domaine(s) d'intervention : activités génératrices de revenus (AGR), dépistage, éducation/scolarisation, ligne d'écoute, observatoire communautaire, plaidoyer et droits humains, prévention/sensibilisation, prise en charge des violences sexuelles, prise en charge médicale, prise en charge psychosociale
Public(s) : adolescent.es, femmes, hommes, hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH/MSM), personnes avec un handicap physique ou psychique, personnes travailleuses du sexe
Antenne(s) : Boké, Kindia, Mamou, Labé, Kankan et N'Zérékoré

Dernière mise à jour : août 2021

Première ONG de lutte contre le sida en Guinée, l’Association des Femmes de Guinée pour la lutte contre les IST et le Sida (ASFEGMASSI) a commencé ses interventions sur le terrain en 1988.

ASFEGMASSI contribue à la réduction de la propagation des IST/VIH dans le pays à travers l’éducation populaire, la formation du personnel et la protection sociale des femmes et des PVVIH.

Au delà des activités préventives (consultations médicales, IEC, CDV, PTME), cette association a réussi à ouvrir deux centres de traitement ambulatoires associatifs (CTA), l’un à Conakry (31 janvier 2006) et l’autre à Coyah (5 décembre 2007). Les PVVIH y reçoivent des prestations diverses de façon gratuite.

Objectifs :

  • Contribuer à la réduction de la propagation du VIH/SIDA dans le pays.
  • Contribuer au renforcement des actions de lutte contre le VIH/SIDA et le respect des droits humains des populations vulnérables.
  • Assurer la prise en charge globale (médicale, psychosociale et nutritionnelle) des personnes vivant avec le VIH/sida

Activités : 

  • Dépistage et conseil ;
  • Suivi médical des patients sous traitement ;
  • Organisation régulière de séances d’information/éducation sur les ARV ;
  • Programme de prévention de la transmission mère enfant (PTME) ;
  • Soutien psychosocial ;
  • Plaidoyer en faveur d’un accès élargi aux traitements ;
  • Une cellule de conseil a été mise en place, et 25 relais communautaires ont été formés pour apporter un soutien à domicile continu aux PVVIH ;
  • Gestion d’une pharmacie communautaire, et distribution de traitements génériques à moindre coût contre les infections opportunistes les plus courantes ;
  • Possibilité de soutien financier généré par les AGR effectuées au sein de la structure.
Domaine(s) d'intervention : activités génératrices de revenus (AGR), dépistage, éducation/scolarisation, ligne d'écoute, observatoire communautaire, plaidoyer et droits humains, prévention/sensibilisation, prise en charge des violences sexuelles, prise en charge médicale, prise en charge psychosociale
Public(s) : adolescent.es, femmes, hommes, hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH/MSM), personnes avec un handicap physique ou psychique, personnes travailleuses du sexe
Antenne(s) : Boké, Kindia, Mamou, Labé, Kankan et N'Zérékoré